Historique

Maurs a toujours été une terre de rugby. Depuis 1907, l’ovale est une forme que l’on connaît bien ici et pour sa représentation la plus populaire qu’illustre le ballon de rugby que n’aurait-on pas fait ? De la quête de terrain de Saint Etienne de Maurs au Vert en passant par le Vallon, les pionniers n’ont pas ménagé leur peine ni leurs efforts pour le transport de poteaux nomades pour que le rugby vive. Les années noires de la «grande guerre» n’ont nullement découragé cet élan et c’est en 1926 que Pierre Laborie officialisa cet enthousiasme local par la déclaration d’une association loi 1901 à la préfecture d’Aurillac en date du 4 décembre sous le numéro 133. Le Stade Maursois était né.

Durant les vingt années qui suivirent, il y eut des hauts et des bas comme pour toute association naissante et surtout il y a eu la 2ème guerre mondiale, période cauchemardesque qui a laissé dans le Pays de Maurs d’indélébiles et douloureuses traces.

A la Libération, la vie reprend ses droits. On peut recommencer à jouer au rugby. Un homme va symboliser ce renouveau du rugby local. Il s’agit de Pierre Fabre. Amoureux de la balle ovale, éducateur dans l’âme et aussi organisateur visionnaire et déterminé tant au niveau de Maurs que du Cantal, son investissement créatif est partout présent que ce soit le Comité Départemental ou le Stade Maursois moderne.

Aujourd’hui le Stade va son train dans un monde rugbystique en pleine évolution et défend ses couleurs avec les qualités humaines de son terroir et les ressources de son Ecole de Rugby et de son Pôle Jeunes.

 

100 ans de rugby à Maurs....

 

Pour se remémorer cette fête et retrouver quelques photos de ces journées exceptionnelles, cliquez sur l'image :



Réagir